Le feu couve sous les cendres de l’Université

mercredi 10 juin 2009 par Gilles J. Guglielmi

La Conférence des Présidents d’Université (CPU) et Daniel Filâtre viennent d’annoncer leur retrait de la commission Marois-Filâtre qui avait été mise en place par le gouvernement. La commission devait travailler sur la mastérisation et la réforme de la formation des enseignants et rendre son rapport le 15 juillet.

La commission avait été constituée, mais des projets de décrets modifiant le statut des enseignants, en lien avec la réforme de la formation ou "mastérisation", doivent passer en conseil de la fonction publique le 12 juin, puis au Conseil d’Etat, avant promulgation possible d’ici fin juin. Ils modifient donc l’essentiel des sujets qui, à la suite du mouvement universitaire, ont été mis en débat au sein de la commission Marois-Filâtre.

L’un des deux co-dirigeants de cette commission, Daniel Filâtre, est le président de l’université Toulouse-II Le Mirail dont on sait qu’elle fut la dernière à rouvrir ses portes fin mai.

Il ne semble plus nécessaire au gouvernement de maintenir une apparence de consultation. Il est vrai que, au plan juridique, le pouvoir réglementaire n’est jamais obligé d’attendre le résultat d’une consultation facultative qu’il a pourtant engagée. Les partenaires sociaux et l’université apprécieront à sa juste mesure ce respect louable de l’orthodoxie du droit administratif. On en trouvera la tonalité dans le communiqué de la CPU à ce sujet.

Mais on ajoutera qu’il est moins orthodoxe pour un ministre de l’enseignement supérieur d’adresser aux présidents d’universités et aux recteurs une note de service qui les engageait à commencer la mise en œuvre de la réforme de la formation des maîtres avant même la publication des décrets (par la délivrance d’équivalences de M1 et de M2 aux candidats et lauréats des concours de recrutement de 2010).

Le journaliste Sylvestre Huet rend compte de cette affaire sur son blog Libération.

Le communiqué de la CPU est sur le site de celle-ci.

Quant à la lettre de la CPU s’étonnant de découvrir cette marche forcée, elle se trouve .


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 10565 / 2165339

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Droit du service public  Suivre la vie du site L’Université est aussi un service public   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4