Vidéosurveillance : Une leçon de méthodes de la recherche

lundi 5 octobre 2009 par Gilles J. Guglielmi

La différence entre un rapport officiel et une recherche scientifique.

Un rapport de 82 pages commandé par le ministère de l’Intérieur, et publié cet été, affirmait démontrer enfin l’efficacité préventive, dissuasive et répressive de la vidéosurveillance. Il peut être téléchargé ici.

Il est vrai que le gouvernement et certaines municipalités faiblissant devant les effets de mode souhaitent de plus en plus afficher un accroissement de cette vidéosurveillance.

Malheureusement, aucune étude internationale n’a pu démontrer l’efficacité de la vidéosurveillance et le Royaume Uni, qui l’avait généralisée, aujourd’hui déçu, commence à y renoncer.

Ce rapport constituait en réalité un soutien déguisé. Présenté comme confidentiel, il a été opportunément dévoilé par ... Le Figaro. L’ensemble de cette affaire a été vite éventé par exemple ici.

La leçon de méthodes de la recherche réside en ceci que deux chercheurs français spécialistes de la question, Tanguy LE GOFF et Eric HEILMANN, contestent en 4 pages très simples la plupart des affirmations de ce rapport et démontrent les graves biais de la méthode utilisée.

Cette magistrale réfutation peut être téléchargée sur le site du Pr Laurent Mucchielli.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 9798 / 1898264

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Recherches juridiques  Suivre la vie du site Méthodes de recherche   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 144