Pas perdus résonnant dans le péristyle du Droit

article paru dans l’ouvrage collectif "Sur les fondements du droit public, De l’anthropologie au droit", G. Koubi et I. Muller-Quoy (dir.), Bruylant, Bruxelles, 2003.
mardi 31 octobre 2006 par Gilles J. Guglielmi

Les fondements du droit peuvent être vus comme des bases strictement nécessaires pour parvenir à atteindre certains buts. Soit ces buts sont analysés de façon globale, comme fixés par la société qui instaure et garantit un système juridique, soit ils sont étudiés localement, norme par norme, en vérifiant que le but de chaque norme, qui est d’influencer certains comportements, est atteint. Mais dans les deux cas, selon cette conception instrumentale ou médiate du droit, l’étude des fondements se trouve paradoxalement réduite à celle des objectifs, dont l’accomplissement épuiserait la raison d’être du droit.


titre documents joints

PASPERDUS

31 octobre 2006
info document : PDF
63.2 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 10298 / 2064013

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Recherches juridiques  Suivre la vie du site Résultats de recherches   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 160