Une nouvelle police administrative, la police secrète ET judiciaire ?

mercredi 5 novembre 2008.

Erich Inciyan publie sur Médiapart un article qui montre bien l’évolution récente constituée par l’élargissement du champ de la "police secrète à la française".

La nouvelle DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur) service policier totalement couvert par le « secret défense », est, à la fois, un service de renseignement sous l’autorité du pouvoir exécutif et un service de police judiciaire sous l’autorité de l’autorité judiciaire. "Cette double compétence présente d’évidents avantages opérationnels. Côté renseignement, on accumule un maximum de données sur un individu, puis on utilise éventuellement des moyens de pressions judiciaires (le chantage à la détention, par exemple) en contactant des magistrats."

La suite sur Mediapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2106968

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3