La critique parlementaire peut être (im)pertinente

mardi 4 mai 2010.

Les parlementaires disposent de toute une palette de communication pour exercer leur droit à la critique.

La proposition ci-dessous en fait partie.

Pour la bonne compréhension de la chose, il faut remarquer qu’elle a été déposée par les signataires le 1er avril, mais que la présidence de l’Assemblée nationale ne l’a enregistrée que le 29.

Cela ne lui retire aucunement sa pertinence...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2158728

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4