Administration locale et communication électronique : un bug(zz)

dimanche 30 janvier 2011.

Une communauté de communes bretonnes fut créée par arrêté préfectoral du 13 décembre 1993, sous le nom de « communauté de communes du Pays de Châteauneuf ». C’est dans le Finistère, ou plus précisément dans le Pays du Centre Ouest Bretagne (COB).

Les lois de l’attraction... touristique l’ont sans doute poussé à vouloir changer de dénomination, ce qui fut fait par un arrêté préfectoral n°2006/0958 du 22 août 2006, pour prendre le nom suggestif de « communauté de communes de Haute Cornouaille ».

Jusque-là tout va bien.

Le problème s’est posé lorsque la Communauté de communes a changé le nom de domaine de son site. Ayant acquis celui de haute-cornouaille.fr, elle a négligé un léger détail : le sort de l’ancien nom (dont je ne vous donne pas l’url pour une raison évidente qui va apparaître ci-dessous).

Toujours à l’affût de sites ayant eu régulièrement des visiteurs, certains sites commerciaux rachètent systématiquement les noms de domaine non renouvelés pour accroître leur lectorat.

La malchance de la Haute-Cornouaille, c’est que le repreneur ait été un site pornographique.

Petite leçon à méditer en matière de protection de l’image des collectivités territoriales :
- Il existe chez les registrars des blocages contre ce type de reprise immédiate
- Les noms en .fr bénéficient d’une protection spécifique de la destination leur usage, contrairement aux .com qui n’ont rien à faire dans l’espace public.
- La gestion de la communication par les sites nécessite une expertise et un professionnalisme dont ne sauraient se passer les collectivités territoriales.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1889333

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 155