La France dans le peloton de tête des États Surveillants

vendredi 4 février 2011.

"La semaine dernière à Bruxelles, trois organisations, dont Privacy International, ont publié les résultats de leur étude comparative sur l’état des libertés individuelles dans 32 pays d’Europe (les 27 pays de l’Union européenne plus la Croatie, la Macédoine, la Norvège, la Turquie et la Suisse), intitulé "European Privacy and Human Rights" (EPHR). L’Union européenne, en tant qu’organe politique influençant les politiques nationales, fait également partie de ce classement.

Pour résumer cet "état de l’Union des données personnelles", le rapport dresse un bilan détaillé des principaux points noirs pays par pays, le tout ventilé dans 18 domaines d’activité. Chaque pays est ainsi classé sur une échelle de 1 à 7, du plus faible danger pour les libertés ("soutien consistant aux principes des droits de l’homme") au plus liberticide ("surveillance endémique"). Il apparaît ainsi que quatre pays se distinguent par l’ampleur des "points noirs" de leurs législations et de leurs pratiques en matière de surveillance des individus, à savoir les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Italie et la France."

La suite et tous les liens pertinents ICI.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1744046

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 10